Artistes

Marlène ASSAYAG

marleneassayag.jpeg

Soprano

Diplômée de la Schola Cantorum, elle fait sien le rôle de la Reine de la Nuit qu'elle interprète notamment à l'Opéra de Nice, de Fribourg ainsi qu'à Orléans, Budapest et Marseille avant de le reprendre à l'Opéra de Vichy en 2021. En 2017, elle est Gilda (Rigoletto) au théâtre de Poissy et Marguerite (Faust) de Gounod à Orléans. Elle débute en 2019 à l'Opéra de Nancy dans le rôle de la Fée dans Cendrillon de Massenet. Elle incarnera de nouveau la Reine de la Nuit au Capitole de Toulouse en décembre 2021.

Jean-Marie CHAUVIN

JM - v2.JPG

Contre-ténor

Titulaire d’un premier prix de chant au CRR de Versailles, il met à profit ses talents de chanteur dans un premier temps dans le répertoire de la comédie musicale dans de nombreux théâtre parisiens. Il participe à la recréation de l’opéra les Fêtes de Ramire de Rameau à Paris et au concert annuel du prieuré des Herbiers (85) de 2017 avec des airs de Vivaldi. Depuis 2019, il se produit au Festival Lyrique en Tronçais dont il a pris la présidence en 2021. Il exerce en parallèle son métier de musicothérapeute et d’expert d’art graphique du XIXe siècle.

Arnaud KIENTZ

Arnaud.jpg

Baryton-Basse

Arnaud Kientz est médaillé d’or du Conservatoire de Garches, il se perfectionne à la maîtrise de Notre-Dame de Paris puis auprès des chefs de chant Janine Reiss et Thomas Muraco à New York. Il se produit régulièrement en France et à l’étranger (notamment au Japon) en récital, en concert, dans un répertoire d’opéra, de mélodie et d’oratorio, des origines à nos jours.

Il possède une voix dont la très grande étendue et l’extrême virtuosité trouve sa plénitude dans les rôles exigeants de bel canto dont il s’est fait une spécialité.

Arnaud Kientz est par ailleurs professeur de chant, travaillant aussi avec des débutants que des artistes lyriques professionnels en carrière.

 
 
 

Nicolas LEGOUX

nicolas_legoux.png

Basse

Diplômé de la Musik Universität de Vienne, il chante dans de nombreuses productions notamment à Vienne, en Chine et au Japon. Il est Don Alfonso (Cosi fan tutte), Sparafucile (Rigoletto), Daland (le Vaisseau fantôme) au Staatstheater Darmstadt. En 2018 il est Colline (la Bohème) à l'Opéra Comique à Paris. Récemment il chante dans Salomé et la Grande Duchesse de Gerolstein à l'Opéra de Cologne. En 2019, il a fait ses débuts au festival de Radio France dans Fervaal de Vincent d'Indy.

Maxime NEYRET

MNt2 - Copie.jpg

Pianiste

Titulaire d’un premier prix d’accompagnement au CRR de Rueil-Malmaison, il se spécialise dans l’accompagnement de chanteurs lyriques à l’occasion de masterclasses (notamment Ruggero Raimondi à Marseille, Viorica Cortez au Moulin d’Andé, Alexia Cousin, Udo Reinmann), de concerts lyriques (dont le festival Volcadiva de Royat (63), le studio opéra de l’Opéra Bastille, l’opéra de Clermont-Ferrand) de productions lyriques (chef de chant entre autres pour la Traviata avec l’association OpéRassemble (93) en 2020, die Zauberflöte et il Barbiere di Siviglia avec l’Opéra du jour au théâtre du Ranelagh). Il accompagne les concerts du Festival Lyrique en Tronçais. Par ailleurs, il est ingénieur-chercheur EDF et assure le poste de chef de chant au conservatoire des Pavillons-sous-bois (93).

Pauline RINVET

Pauline.jpg

Soprano

Titulaire d'une licence de musicologie, elle étudie le chant à la Hochschule für Musik de Leipzig et au CNSM de Paris. Elle se produit dans plusieurs productions en Allemagne (Artaserse de Hasse à Münich, Bayreuth et Budapest, Farnace de Sterkel, Socrate immaginario de Paisiello). En 2017, elle fait ses débuts au Staatsoper de Nüremberg en Reine de la Nuit (la Flûte enchantée) et au Staatstheater am Gärtnerplatz de Münich. En 2020, elle intègre la troupe des théâtres d'opéra de l'état de Schleswig-Holstein.

 
 
 

Ania WOZNIAK

Ania.jpg

Mezzo-soprano

Mezzo-soprano d'origine polonaise, Ania Wozniak obtient sa licence en Musicologie à l’Université de Paris VIII. Elle étudie le chant auprès de Christine Schweitzer et actuellement se perfectionne auprès de Mariam Sarkissian à Paris.

Elle incarne de nombreux rôles sur scène : Lola dans Cavalleria Rusticana au Festival Nebrodi in Canto en Sicile, la 2ème dame dans Die Zauberflöte de Mozart au Théâtre Regina Maria à Oradea en Roumanie, Costanza dans L’Isola disabitata de Haydn, la saison suivante c’est le rôle titre d’Iphigénie en Tauride qu’elle chante sous la direction de Quentin Malinas.

En France, Ania est Flora dans La Traviata sous la direction de Frédéric Rouillon au Pin Galant de Mérignac et au Dôme de Saumur et Mercedes sous la direction de Jean-Michel Ferran à Paris. Elle est également Dorabella au Théâtre du Ranelagh. Elle se distingue dans le répertoire rossinien en chantant Rosine au Pin Galant de Mérignac et Tisbé dans La Cenerentola au Théâtre du Ranelagh. Ania chante le rôle titre de Carmen à Tours avec la compagnie Au Fil du Bel Canto. Elle se produit en récital à l'Académie des Beaux-Arts à Florence, au Théâtre du Sébastopol de Lille, à l’Athénée Wresinski à Bordeaux ainsi qu’aux Théâtre de Laval et de Chimay.

Quelques rôles d’opérette complètent son parcours scénique : Czipra dans Le Baron Tzigane, Mariana dans Gipsy au Festival d’Opérette d’Ath en Belgique, La Baronne dans La Vie Parisienne au Théâtre de Nice et l’Opinon Publique dans Orphée aux enfers d’Offenbach au Théâtre du Ranelagh. Elle est également Gariné de l’opéra bouffe éponyme de D. Tchouhadjian au Théâtre du Gymnase et au Théâtre des Bouffes du Nord.

Ania Wozniak aborde également l’oratorio (Requiem et de la Messe du couronnement de W.A. Mozart, The ways of Zion do mourn de G.F. Haendel et du Te deum de M.A. Charpentier)

Récompensée au 26e Concours International de Chant de Clermont-Ferrand, Ania est engagée pour le rôle de Lola dans Cavalleria Rusticana de Mascagni dans les Opéras de Grand-Avignon, Reims, Massy, Vichy, Clermont- Ferrand et au Festival de Saint-Céré pour les saisons 2020 et 2021.