C'est en arrivant dans le village bourbonnais d'Ainay-le-Château que Jean-Marie Chauvin et Maxime Neyret ont eu l'idée de créer le Festival Lyrique en Tronçais. L'amour des vieilles pierres et de l'art vocal a naturellement guidé le choix de l'église Saint-Etienne du village pour faire résonner un répertoire lyrique à la fois connu du public mais aussi injustement absent.

Le Festival souhaite ainsi faire (re)découvrir le patrimoine lyrique, mais aussi des artistes lyriques en harmonie avec un cadre qui ne laissera certainement pas indifférent un public amateur de belles voix.